Le tourisme viticole en Bourgogne

Le tourisme viticole

L’époque où seuls les monuments historiques de Dijon, Beaune, Semur, Sens, passionnaient les voyageurs est terminée. Aujourd’hui la Bourgogne fait l’objet d’une convoitise particulière de la part de tous les épicuriens, tous ceux et celles qui aiment les plaisirs gourmands, les plaisirs du palais et non ceux des palais. Sur les routes de la Bourgogne, les arômes du vin font de chaque voyageur un sommelier. Il peut s’arrêter, humer, apprécier la qualité et la diversité des arômes qui se distillent dans l’air. La Route des grands crus, c’est le choix des connaisseurs, le chemin inévitable pour tous les amoureux du vin. Faisons un voyage au pays du vin !

Aux origines de l’œnotourisme en Bourgogne

Le tourisme viticole n’a pas toujours fait partie de l’histoire de la Bourgogne. En effet, jusqu’à la fin du XIXe siècle, étaient exclues des visites touristiques en Bourgogne, la gastronomie et la vigne. Au menu de ce que les guides touristiques proposaient alors aux visiteurs de passage en Bourgogne, se trouvait seulement la carte des monuments historiques et des sites naturels. Le vin, comme la gastronomie, faisait uniquement partie des petits plaisirs proposés à l’aristocratie. Ni le vin, ni la gastronomie n’étaient perçus comme un patrimoine de la Bourgogne. Mais juste avant le début des années 1930, un grand bouleversement s’opère.

Les normes de production ont changé. Les vins se commercialisent désormais en système d’appellations d’origine. De l’autre côté, les folklores régionaux ont été réinventés, sans parler de la volonté républicaine de valoriser les particularités qui les composent, provoquant de grands changements dans les représentations régionales. Les grands commerçants du vin fin de Bourgogne vont immédiatement s’approprier cette nouvelle conception folkloriste républicaine pour développer un nouvel univers de sens du produit local. Ainsi, va naître l’œnotourisme en Bourgogne. Mais il faudra attendre en 1937 pour voir se tracer la première route touristique vitivinicole de toute la France. Ainsi, naquit la région bourgogne, que l’on peut découvrir sur son portail web régional.

La Route des Grands Crus de Bourgogne

La route des grands crus, c’est d’abord un ensemble de paysages fantastiques, des villages et villes porteurs d’une tradition. On compte au total, 38 villages viticoles dans la région bourgogne. Celle-ci s’étend sur 230 km, d’Auxerre à Mâcon. Quittant du Nord au Sud, on ira à la rencontre d’une diversité de vins. Le vin de bourgogne, c’est le lieu de le rappeler avec fierté, a une réputation internationale. Il fait partie des vins les plus prestigieux au monde. Faire un voyage en Bourgogne, c’est se laisser emporter par ses « Climats », rien à voir avec l’été, l’hiver ou l’automne. Les « Climats », c’est le nom qui a été donné aux parcelles de vigne ici. Depuis 2015, cette appellation fait d’ailleurs partie du Patrimoine mondial de l’UNESCO.

La Bourgogne viticole, c’est 3 départements : l’Yvonne, la Côte d’Or et la Saône-et-Loire. Les principales routes de vin sont les suivantes : La Route touristique des vignobles de l’Yvonne (Auxerrois, Chablisien, Vézelien, Tonnerrois, Jovinien) ; La Route des grands crus de bourgogne qui va de Dijon à Santenay ; la Route des grands vins qui va de Santenay à Saint-Gengoux-le-National ; la Route des vins du Mâconnais et du Beaujolais. Tel se dessine le trajet de votre bourgogne tourisme. Ce sont des routes sur lesquelles vous pouvez goûter au vin de la localité, à son patrimoine culturel et artistique. Sur ces routes, chaque voyageur peut profiter des moments de dégustation avec les négociants et vignerons. Mais une escapade viticole en Bourgogne doit se faire avec modération. Ne vous laissez pas séduire par Bacchus ! Profitez sans exagérer ! La visite ne fait que commencer.

La Bourgogne, à pied, à vélo…

Pour explorer la Côte d’Or et toute sa région, chacun y va de ses moyens. Que l’on soit cycliste, cavalier, que l’on soit en voiture ou bien d’autres moyens de locomotion, il y a toujours des paysages à apprécier, des choses à voir. Bien entendu, une carte de la région ne serait pas une mauvaise idée. Il en va de même d’une application pour vous guider sur les différentes routes du vin. On peut aussi se servir du portail web régional pour savoir quoi faire, où aller et comment le faire.

Pour les randonneurs, le Chemin des grands crus est le passage obligé. Avec joie, ils peuvent découvrir la plupart des vignes en 5 jours au maximum en parcourant 87km. Le parcours étant balisé, ils emprunteront tantôt tel trajet, tantôt tel autre. Une balade le long des sentiers de vignes ou de prairies n’est pas interdite non plus.

Pour ceux qui auront décidé de découvrir les vignes de la Bourgogne à dos de cheval, il leur est réservé un parcours équestre, balisé lui aussi, de 22km. Ce petit voyage au cœur de l’histoire du vin de France peut durer 5h à peu près.

Par contre, si on a décidé de faire l’aventure à vélo, on dispose d’un parcours de 35km. La Voie des vignes, comme on l’appelle, va de Beaune à Santenay. Sur ce premier trajet cycliste, vous traverserez Pommard, Volnay, Meursault et bien d’autres villages. Vous pourrez ensuite vous aventurer sur les 13,5 km qui vous sont réservés sur la Voie verte du canal du Centre. La Côte des Nuits quant à elle est réservée à tous les amoureux de VTT, qui pourront alors arpenter les vignobles de Santenay ou de la Côte Chalonnaise.

Faire la fête du vin en Bourgogne

La Bourgogne viticole, ce sont aussi ces nombreuses festivités viticoles. Il est impossible de faire du tourisme en Bourgogne sans y prendre part, surtout si c’est la période. Tout au long de l’année, on peut compter en moyenne une centaine de fêtes qui célèbrent tout ce qui fait la fierté de la région : le vin de bourgogne. La Fête des vins est une tradition qui célèbre depuis 1949 le renouveau de Chablis. Chaque mois d’octobre, à partir du 4ème week-end, tous les amateurs de vins, les connaisseurs, les professionnels et bien sûr, les touristes participent à cet évènement qui consacre les appellations « chablisiennes » à travers leurs découvertes et dégustations.

Au programme de la Fête de vins de Chablis, figurent les activités suivantes : le baptême du nouveau millésime ; la dégustation des différentes appellations et des millésimes ; la gastronomie locale ; la découverte des vignes et bien sûr des animations pour enfants. Ceci n’était qu’une mise en bouche avant l’un des évènements les plus prestigieux, qui célèbre les crus de Bourgogne, à savoir la Fête des Grands Vins de Bourgogne. Vous pourrez toujours consulter le portail web régional pour vous informer sur d’autres évènements du genre.

Quelques incontournables en Bourgogne

Vous n’aurez pas fait de bourgogne tourisme si vous avez manqué ceci :

• La Roche de Solutré : tel un géant au milieu du paysage vinicole mâconnais, la Roche de Solutré est le lieu par excellence d’une randonnée vinicole. Ce site comprend trois appellations d’origine : Saint-Véran ; Pouilly-Fuissé et Mâcon-Villages. Visiter ce site, c’est aussi s’approprier de 52.000 ans de l’histoire de l’homme. Ce qui est spectaculaire ! C’est la sensation que vous aurez au pied ou au sommet de cette roche.

• Les Châteaux Renaissance de L’Yonne : la Bourgogne, c’est le vin, mais c’est aussi l’histoire. Certes, autrefois, le vin n’eut pas sa place dans l’histoire de la Bourgogne. Mais il ne faut pas en faire de même. Alors, accordez-vous le temps d’apprécier cette architecture de la Bourgogne, inspirée de la renaissance italienne !

Ici, commence seulement votre voyage en Bourgogne. Un voyage riche en arômes, saveurs, voluptés, histoires, plaisirs et bien d’autres sensations vous attend. Il vous appartient de faire le tour de la route du vin. 

Vente en ligne de vins primeurs des grands châteaux
Pourquoi le vin contient des sulfites ?