Rosés espagnols : un bon rosado qui se conjugue à une cuisine du soleil !

Même s’il n’atteint pas le rang des vins rouges et des vins blancs, le vin rosé espagnol a sa place dans la préférence des consommateurs de vins. Découvrez alors les caractéristiques spécifiques de ce vin ainsi que les cépages utilisés pour l’obtenir et quelques chiffres autour du rosé.

Les caractéristiques des vins rosés d’Espagne

Entant que pays connu pour sa culture, son patrimoine mais surtout pour être une région viticole, l’Espagne est le berceau de célèbres vins rouges, blancs mais également rosés. La qualité de vins rosés espagnols ou vino rosado produits dans ce pays varie en fonction de la région où il est cultivé et réalisé. Les vins rosés les plus célèbres d’Espagne sont les rosés de la Rioja et ceux de Navarre d’une qualité inchangée. Certains de ces vins vous donnent des parfums de fraise et sont très agréables en apéro pour accompagner les tapas, plats traditionnels espagnols. Pour faciliter votre choix, découvrez une sélection de vins rosés espagnols. Il vous est conseillé de servir ce type de vin à une température de 6 à 8° selon son appellation.

Quelques chiffres autour du vin rosé

L’Espagne est réputée pour être un pays viticole produisant 4 millions d’hectolitres de vin rosé annuellement. Mais dans le rang mondial, c’est la France qui tient la première place de production de ce type de vin avec 29 % de la production mondiale en 2006 ou 6 millions d’hectolitres. De nos jours, le vin rosé représente environ 8,5 % de la production mondiale de vin soit 21,5 millions d’hectolitres. L’Europe en produit les ¾ de ce volume, suivi des États-Unis en raison de 18 % du volume totale de production, de l’Afrique du Nord ainsi que de l’Europe de l’Est qui en produit les 2 % ou 500 000 d’hectolitres. En France, 7 millions d’hectolitres de vin rosé sont écoulés chaque année. L’Allemagne, quant à elle, produit  770 000 hectolitres environ mais en consomme le double. La région de Provence produit les 5 % de la production mondiale de vins rosés soit 1 million d’hectolitres.

Les cépages pour vins rosés

Plusieurs cépages entrent en jeu dans la production de vin rosé à savoir le cépage nommé cabernet franc, celui du merlot, pineau d’Aunis et le pinot noir, gamay, le côt, carignan, cinsaut, grenache noir, tibouren, syrah, mourvèdre, etc. Toutefois, sachez que certains de ces cépages servent également à la fabrication de vins rouges.

Vin rosé : la grande mode du rosé pamplemousse
Comment choisir votre vin rosé cet été ?